Zoom sur ...

Portail VAE

 
Coronavirus - Aménagement du calendrier des concours et des examens nationaux
  

Les épreuves des examens et des concours nationaux qui n`ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. Au regard de la complexité de l`organisation de ces épreuves, en tout état de cause, elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai.

En particulier, à titre exceptionnel pour l`année 2020 et après concertation avec les établissements, les épreuves écrites des concours postbac permettant d`accéder aux formations sélectives du premier cycle de l`enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

Les écrits des autres concours nationaux initialement programmés pendant les mois d`avril et de mai de cette année sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai. Cela concerne aussi bien les concours d`entrée dans les grandes écoles que ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de santé.

Les concours de recrutement de l`Education nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l`évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l`objet d`une communication spécifique dans les prochains jours.

La réorganisation des concours nationaux sera mise en œuvre dans un cadre collectif associant les établissements d`enseignement supérieur et l`ensemble des ministères concernés.

Afin d`assurer un suivi de l`organisation des concours et des examens nationaux dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, un comité opérationnel de pilotage présidé par Caroline Pascal, doyenne de l`Inspection générale de l`éducation, du sport et de la recherche, est institué auprès de Jean-Michel Blanquer et de Frédérique Vidal. Les conférences d`établissements, les banques de concours et les ministères concernés y seront notamment représentés. Ce comité aura pour mission de construire, avec l`ensemble des acteurs engagés sur cette question, les modalités d`organisation et le calendrier général qui permettront la tenue de l`ensemble de ces concours et examens dans les meilleures conditions. A leur initiative et dans ce cadre, les formations d`enseignement supérieur, dans le cadre des dispositions prévues par la loi d`urgence pour faire face à l`épidémie de covid-19, pourront réviser le format des concours qu`il s`agisse du nombre d`épreuves, de leur format, ou de leur durée afin de garantir qu`aucun étudiant ne soit pénalisé.

Chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant. Une information spécifique sera apportée par les ministères concernés aux professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles afin qu`ils puissent préparer au mieux leurs étudiants dans le contexte actuel.

Par ailleurs, une page d`information dédiée sera ouverte dans les meilleurs délais sur le site du ministère de l`Enseignement supérieur, de la Recherche et de l`Innovation afin de permettre à toutes celles et ceux qui le souhaitent de s`informer sur le nouveau calendrier et, le cas échéant, sur les nouvelles modalités d`organisation des concours et examens nationaux.

Source : enseignementsup-recherche.gouv.fr

Discrimination : Malgré l`affirmation de promotion de la diversité, des discriminations perdurent au sein des entreprises
  

Les entreprises semblent avoir pris à bras-le-corps l`enjeu de la diversité, indique le groupe de formation Cegos qui a présenté, le 3 décembre 2019, un « état des lieux des discriminations et des politiques diversité en entreprises ». Pour promouvoir la diversité, 55 % des professionnels RH seraient favorables à la politique des « quotas ».

Le "mal emploi" touche 8 millions de personnes, selon l’Observatoire des inégalités
  

"Jamais le mal emploi n’a été aussi élevé que ces quatre dernières années", alerte l’Observatoire des inégalités, dans une note du 5 décembre 2019. Il concerne aujourd’hui 8 millions de personnes, soit un actif sur quatre, précise l’organisme indépendant, qui comptabilise ainsi les personnes au chômage ou en emploi précaire. C’est 2,8 millions de plus qu’en 1990. "L’embellie du marché de l’emploi est réelle depuis 2015" (le nombre de chômeurs a diminué de 350.000 personnes entre 2015 et 2018), constate l’observatoire, mais elle "est compensée par l’augmentation du nombre de contrats précaires entre 2015 et 2018, passé de 3,4 millions à 3,7 millions". Si 2018 marque une stabilisation, "le mal emploi risque de partir vers de nouveaux sommets" en cas de nouvelle récession.

Les demandeurs d`emploi bénéficiaires d`une reconnaissance de handicap : un accompagnement renforcé pour une population éloignée de l`emploi
  

En France, les personnes en situation de handicap bénéficient de dispositions spécifiques en faveur de l`emploi. Malgré cela, leur situation sur le marché du travail demeure fragile. En effet ces personnes sont plus souvent au chômage que le reste des actifs. Parmi les demandeurs d`emploi ayant une reconnaissance administrative de handicap, 31 % accèdent à l`emploi au cours de l`année qui suit leur inscription à Pôle emploi. Pôle emploi les accompagne de façon renforcée et leur propose des formations adaptées. Par ailleurs, 23 % d`entre eux bénéficient d`un suivi au sein des structures spécialisées Cap emploi.
Consulter le n° 19.045 de Statistiques et indicateurs sur le site de Pôle emploi

L`innovation inclusive au service de l`entreprise 4.0
  

Afin de soutenir sa stratégie innovation, l`Agefiph publie un recueil où plusieurs experts de la prospective, des nouvelles technologies ou de l`innovation partagent leur vision sur le handicap dans le monde de l`emploi et de la formation.
De plus, l’agence va lancer dès janvier 2020 un appel à projets pour des actions innovantes sur le maintien dans l’emploi et la prévention de la désinsertion professionnelle. Il sera suivi en 2021 et 2022 de deux nouveaux appels à projets.
Téléchargez la publication

ORM : Publication sur les risques professionnels / le maintien dans l`emploi
  

Pour contribuer aux stratégies territoriales de soutien à l`emploi – dans une perspective de développement économique et de sécurisation des parcours individuels –, vous avez certainement le réflexe de consulter les statistiques relatives aux marchés du travail ou aux mouvements de main d`œuvre, en vous appuyant notamment sur les publications de l`ORM…
L`Observatoire régional des métiers vous invite également à mobiliser les données qui concernent le maintien dans l`emploi sur notre région et nos départements : Le développement de l`emploi passe en effet par la prévention de la désinsertion professionnelle des actifs confrontés à des risques professionnels et notamment les travailleurs handicapés.
Afin d`accompagner votre analyse, nous avons le plaisir de vous adresser la publication « Ensemble prévenir la désinsertion professionnelle : Chiffres-clés 2017 pour la région Provence - Alpes – Côte d`Azur et ses départements »

Janvier 2020 : Toutes les entreprises doivent déclarer le statut de travailleurs handicapés via la DSN
  

La loi n° 2018-771 pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 simplifie la déclaration des entreprises liée à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH), en intégrant cette formalité en DSN et en la transférant au réseau des Urssaf et CGSS.

L’Urssaf vous informe sur la déclaration des travailleurs handicapés en DSN : Pour une information complète sur la réforme et les modalités déclaratives en DSN, nous vous invitons à consultez le guide et le document questions-réponses.

Pour les informations relatives à :
- la politique d’emploi des personnes handicapées : entreprises@agefiph.asso.fr ;
- la déclaration ou aux modalités de calcul de la contribution : doeth@agefiph.asso.fr.

Plus d`informations, en cliquant ICI

L`emploi des personnes handicapées en France
  

L’Agefiph publie les chiffres de l’emploi des personnes handicapées pour la période janvier-juin 2019. 8,9% des personnes au chômage sont en situation de handicap. Leur nombre a baissé de 1,1% entre 2018 et 2019.
Si le nombre de sorties pour reprise d`emploi déclarées à Pôle emploi a progressé de 4,5% en un an, les recrutements accompagnés par Cap emploi (plus de 34 000 au 1er semestre 2019) sont restés stables avec une hausse des contrats de courte durée mais une baisse des contrats durables, notamment des CDI. Après une diminution en 2018, le nombre de maintiens dans l`emploi repart à la hausse (+9% en un an), les Cap emploi ayant contribué au maintien dans l`emploi de plus de 9 800 personnes handicapées au 1er semestre 2019.
Téléchargez le tableau de bord de l’Agefiph

Handicap. Une seconde chance par la reconversion. Le grand dossier
  

Le handicap de naissance ne représente que 7% des cas de reconversions professionnelles. On oublie trop souvent ce handicap qui survient en cours de vie active. Le fameux « ça n’arrive qu’aux autres ! » Si le maintien dans l’emploi par l’entreprise est une chose possible, la plus part des accidents du travail ou des maladies dites professionnelles se terminent malheureusement par un licenciement pour inaptitude. Avec comme conséquence, une très longue période d’inactivité qui peut se traduire par de graves séquelles psychologiques. Il convient donc d’envisager sa reconversion bien en amont et de se faire accompagner par tous les organismes spécialisés. Rebondir vous donne les clés d’une reconversion réussie.
Rebondir n°252 Novembre-Décembre 2019

Le nouveau site pour orienter les salariés qui ont un projet professionnel
  

A partir du 1er novembre, l’assurance chômage s’ouvre aux salariés qui démissionnent pour poursuivre un projet de reconversion professionnelle. Pour savoir si vous êtes bien concerné, et vérifier que vous avez droit à l’allocation chômage, connectez vous sur le site demission-reconversion.gouv.fr.

Boostez votre accompagnement numérique avec Les Bons Clics!
  

Vous aidez des personnes en difficulté avec le numérique? Découvrez des outils d`accompagnement gratuits sur Les bons clics

Affiche de l`évènement


• Evaluer les compétences des personnes
• Organiser des ateliers collectifs
• Accompagner sur les services en ligne
• Se former aux bonnes pratiques
• Collaborer avec d`autres acteurs

Appel à projets du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d`Azur sur la promotion de l`égalité professionnelle
  

Le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d`Azur vient de faire paraître un appel à projets relatif à la promotion de l`égalité professionnelle entre hommes et femmes, dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (Années 2015 à 2020, mesure 2. Axe II).
Les objectifs prioritaires visés sont les suivants :
- Améliorer le taux d`emploi des femmes, en favorisant leur accès facilité à l`entreprenariat ou l`accès à l`emploi salarié ;
- Diminuer les inégalités salariales souvent liées aux temps partiels, aux secteurs d`activité et à la dynamique des carrières ;
- Renforcer la mixité femme/homme des emplois, pour améliorer la performance économique des entreprises, élargir les choix professionnels et apporter des solutions aux entreprises en termes de recrutement, notamment dans les métiers en tension ;
- Accompagner l`évolution des carrières, par l`accès à la formation ;
- Lutter contre les stéréotypes de genre, en développant la sensibilisation en matière d`égalité professionnelle de nos partenaires et des publics.

La date limite de cet appel à projets est fixée au 1er mars 2018
Des informations détaillées sur les modalités de réponse à cet avis sont disponibles sur le site Internet du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d`Azur.

Formation continue et situation sur le marché du travail. Premiers indicateurs du volet salariés de l`enquête Defis - Céreq - Juillet 2017
  

L` Etude n°13 du CEREQ, présente les premiers résultats de la première vague d’interrogation des salariés du dispositif DEFIS qui a eu lieu à l’été 2015. Ces résultats portent principalement sur les aspects relatifs à la formation (types de formation suivie, relations et informations autour de la formation en entreprise) et aux évolutions professionnelles des salariés en interne (pour ceux qui sont toujours dans l’entreprise au moment de la première interrogation, c’est-à-dire à l’été 2015) et en externe (pour ceux qui ne sont plus dans l’entreprise).
Consulter cette publication : Céreq Etudes n°13 juillet 2017

Le "MOOC FLE", le nouvel outil de l`AFPA pour faciliter l’insertion sociale des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile.
  

Depuis 2015, l’AFPA accueil des migrants, et propose aux demandeurs d’asile et aux réfugiés une offre d’accompagnement global vers la formation et l’emploi : restauration, hébergement et parcours de formation spécifique. Pour faciliter l’insertion sociale des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile accueillis dans ses centres (1 345 depuis octobre 2015), l’Afpa, Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes, lance un MOOC Français Langue Étrangère (FLE).
Ce nouveau MOOC Français Langue Etrangère (FLE) traduit en quatre langues (anglais, arabe, patcho et dari). Une première en France.
L’objectif du MOOC FLE lancé le 1er février est d`apporter les premières bases de la langue française.
Ainisi, pendant 30 heures répartis sur 6 semaines, ils pourront apprendre de façon autonome et auront accès à des ressources pédagogiques (majoritairement mises à disposition par TV5 Monde et Dalia) partiellement traduites en anglais, arabe, dari ou pachto.
Chaque jour, ils pourront découvrir une nouvelle leçon composée :
- De vidéos pour illustrer les notions abordées,
- d’une série d’exercices pour réviser les notions vues la veille,
- de nombreuses activités pour tester leurs connaissances,
- des liens vers des sites d’apprentissage de la langue française.
A la fin de chaque thématique, toutes les deux semaines, un questionnaire leur permettra d’évaluer leurs connaissances. Un forum de discussion, animé par des traducteurs, avec les autres participants et les animateurs du Mooc, est également disponible.
La dernière semaine du Mooc FLE sera consacrée aux principes fondamentaux de la République afin d’apporter des éléments de sensibilisation à la culture française et d’éducation civique (référentiel du Contrat d’Intégration Républicaine).
Ce cours gratuit en ligne et ouvert à tous pourra également être utilisé par tout citoyen résidant à l’étranger désireux d’apprendre le français mais aussi par les entreprises qui souhaitent perfectionner leurs salariés ayant une faible maîtrise du français. Une vidéo de présentation est consultable sur l`AFPA Web TV, vous pouvez aussi tester ce nouveau MOOC FLE à l`adresse URL suivante

l’INJEP publie deux numéros de Stat-info signés par Martine Camus, de la mission des études, de l’observation et des statistiques (MEOS) sur les emplois aidés dans les métiers du sport et de l’animation.
  

Que sait-on des emplois aidés dans le périmètre ministériel de la jeunesse et des sports ? Quelle est la part et la nature des métiers du sports dans les emplois aidés ? C`est pour répondre à ces deux questions, que l`INJEP a mis en ligne deux numéros de Stat-info sur ce sujet.
Signés par Martine Camus, de la mission des études, de l’observation et des statistiques (MEOS), le premier; « Les emplois aidés dans le périmètre ministériel de la jeunesse et des sports », porte sur 242 000 personnes qui, depuis le 1er janvier 2010, ont bénéficié d’une convention d’emploi aidé, sous la forme d’un Contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement vers l’emploi (CUI-CAE), ou d’un Emploi d’avenir (EAv), dans le périmètre jeunesse & sports. Le deuxième « Les métiers du sport et de l`animation dans les emplois aidés », s’attache plus à la nature de ces contrats et à la typologie des employeurs.

Focus sur: la Garantie Jeunes
  

Depuis le 1er janvier 2017, et après une période d’expérimentation dans plusieurs départements, la Garantie jeunes est généralisée à toute la France et Territoires outre-mer. Petit focus sur cette Garantie Jeunes.
La Garantie Jeunes c`est quoi?
La Garantie jeunes se compose à la fois :
de l’assurance de bénéficier d’un accompagnement intensif vers l’emploi et l’autonomie, à travers la mise en œuvre, en fonction des besoins et du projet du jeune, de périodes de formation, de mises en situation professionnelle, etc ;
• et d’une garantie de ressources qui vient en appui de cet accompagnement. Le bénéficiaire perçoit une allocation forfaitaire mensuelle d’un montant maximal de 470,95€. L’allocation est dégressive à partir de 301 € nets de ressources d’activité perçues par le jeune (par exemple : revenus de travail ou indemnité de chômage), pour être nulle à 80 % du Smic brut. La Garantie jeunes ne fait pas perdre au jeune le bénéfice des aides qu’il pouvait percevoir par ailleurs (par exemple, une allocation de logement), sauf exceptions (par exemple, l’allocation n’est cumulable ni avec l’indemnité de service civique, ni avec la prime d’activité).
La Garantie jeunes constitue l’une des modalités, la plus intensive, du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA). Mais comme son nom l`indique, il s`agit d`un "parcours contractualisé", c’est-à-dire que le jeune prend des engagements précis et doit être prêt à s’investir sur la durée. Si les engagements pris ne sont pas respectés, une suspension du paiement de l’allocation peut être décidée.
A qui s`adresse t`elle?
Aux jeunes :
- âgés de 16 ans à moins de 26 ans ;
- qui ne sont ni en emploi, ni à l’école, ni en formation ;
- qui vivent hors du foyer de leurs parents ou au sein de ce foyer sans recevoir de soutien financier de leurs parents ;
- et qui sont en situation de grande précarité (leurs ressources éventuelles ne doivent pas excéder un niveau actuellement fixé à 470,95€).
Comment en bénéficier ?
Les jeunes qui souhaitent bénéficier du dispositif Garantie Jeunes doivent se tourner vers la mission locale de leur domicile (vous pouvez consulter la liste des Missions Locales de PACA à l`adresse URL suivante. Celle-ci les aide à constituer un dossier qui sera ensuite étudié par une commission.
Lorsque le dossier de demande de garantie jeunes est accepté, le bénéficiaire signe un contrat d`un an avec la mission locale. Il est ensuite possible de demander le renouvellement du contrat.
Si vous souhaitez en savoir plus sur ce dispositif, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site Internet du Ministère du Travail, de l`Emploi, de la Formation Professionnelles et du Dialogue Social

Le pôle de compétitivité Capenergies favorise le recrutement et la formation des personnes handicapés par ses adhérents
  

Constatant chez ses 500 membres "une certaine sensibilité à la thématique du handicap", le pôle de compétitivité Capenergies a décidé d’accompagner les entreprises dans l’amélioration de leur taux d’emploi de travailleurs handicapés, "déjà plutôt élevé, de l’ordre de 3,5 à 4 %", souligne Thierry Lacroix, secrétaire général du pôle, mardi 20 septembre 2016, à AEF.
Le pôle de compétitivité Capenergies a ainsi évalué les attentes et identifié les besoins de 30 de ses membres en matière de recrutement et de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. Ces trois mois d’audit ont conduit à la signature, en 2016, d’une convention de partenariat avec l’Agefiph destinée à apporter des solutions concrètes. "C’est une première pour un pôle de compétitivité", souligne Thierry Lacroix, secrétaire général du pôle implanté à Aix-en-Provence qui porte par ailleurs un projet de formation en alternance d’ingénieurs en développement informatique de niveau bac + 5, à destination de personnes handicapées. 12 entreprises se sont portées candidates pour une entrée en formation de 15 personnes début 2017.
Source: AEF Social-RH - Dépêche n°546022.

L`OCDE publie son rapport "Perspectives des migrations internationales 2016"
  

L’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) publie ce lundi 19 septembre 2016 le rapport "Perspectives des migrations internationales 2016" à l’occasion de l’ouverture de l’assemblée générale annuelle des Nations Unies.
"Les flux ont repris ces dernières années après la baisse observée pendant la crise financière, mais nous voyons en revanche une diminution de l’arrivée de réfugiés pour l’année 2016", commente Stefano Scarpetta, directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales à l’OCDE et coordinateur du rapport intitulé "Perspectives des migrations internationales 2016" dévoilé ce lundi. Pour lui, "la question de l’intégration de ces populations reste très urgente et passe par leur insertion sur le marché du travail". Alors qu’elle estime le flux de migration permanente dans les pays membres à 4,8 millions d’individus en 2015, en nette augmentation depuis trois ans, l’OCDE considère que "la capacité d’absorption des pays d’accueil est forte" et consacre une large place dans son rapport à l’intégration des immigrés sur le marché de l’emploi. Constatant qu’il faut "vingt ans de résidence dans les pays européens pour qu’un immigré ait le même taux d’emploi que le reste de la population", l’OCDE fixe comme objectif de "ramener cette durée à cinq ans". L’organisme insiste sur l’apprentissage de la langue, "facteur clé" pour l’intégration, notamment dans la crise des réfugiés.
La France a le taux d’emploi des immigrés récents (présents depuis moins de cinq ans en 2015) le plus faible de l’OCDE avec 32 % de nouveaux arrivants en emploi, derrière ses voisins italiens (33,5 %), espagnols (41 %) et anglais (52 %). De manière générale, les immigrés récents affichent des taux d’emploi inférieurs et des taux de chômage supérieurs à ceux des "immigrés installés de plus longue date".
Source: AEF Social-RH, Dépêche n°545881

Campus France publie une note sur " Le genre et la mobilité étudiante internationale"
  

Campus France a souhaité faire le point sur la problématique du genre en s’intéressant au contexte de cette mobilité, afin d’analyser celle des étudiantes françaises, comme celle des étudiantes étrangères qui viennent étudier en France. Dans "Les notes de Campus France n° 52 - Septembre 2016", il publie une note intitulé "Le genre et la mobilité étudiante internationale".
L’ambition de cette note est d’apporter, sur le sujet traité, des éclairages significatifs, certains inédits, dans le but d’ouvrir ou d’élargir des pistes de réflexions qui pourront être reprises et approfondies par les chercheurs.
- La première partie présente un état de la place occupée par les femmes dans l’enseignement supérieur en France. Force est de constater que malgré des améliorations récentes, le chemin vers la parité est encore long.
- La seconde partie établit un bilan argumenté de la mobilité internationale des étudiants français sous l’angle du genre. Une large étude récente menée par Campus France souligne que les étudiantes demeurent encore aujourd’hui moins mobiles que leurs homologues masculins. Tout aussi attirées par l’international, elles rencontrent davantage de freins à leur projet, qui sont ici identifiés et analysés.
- Dans la troisième partie, un parallèle est effectué avec les étudiants internationaux qui ont choisi la France pour leurs études. De fortes disparités sont mises en évidence, tant au niveau des déséquilibres de genre selon les pays d’origine, qu’au niveau des types d’établissements ou des filières choisis.
Enfin, la note s’attache à évaluer l’attractivité par genre de la France face à deux autres destinations majeures de la mobilité internationale : les États-Unis et l’Allemagne. Cette partie souligne la réelle capacité concurrentielle de la France à séduire les étudiantes, notamment selon les origines ou les filières choisies.
Vous pouvez consulter cette note en suivant ce lien

Le Commissariat Général à l`Egalité des Territoires (CGET) publie un dossier intitulé "Éclairage sur des dispositifs efficaces d’insertion des jeunes"
  

Comment ramener des jeunes des quartiers en difficulté, après un décrochage scolaire ou des difficultés d’insertion, dans un parcours d’apprentissage ? C`est le sujet sur lequel le Commissariat Général à l`Egalité des Territoires (CGET) a publié un dossier intitulé "Éclairage sur des dispositifs efficaces d’insertion des jeunes" .
Les publications du CGET mettent en avant des solutions qui font leur preuve. Elles apportent des clés pratiques pour les entreprises, qui ont un rôle de premier plan à jouer à travers le parrainage.
Ce dossier comporte 3 documents :« En somme » : « Dynamiques de coopération entre le service public de l’emploi et les acteurs de la politique de la ville », « En bref » n° 23 : « Épide et E2C : accompagner les jeunes décrocheurs des quartiers prioritaires vers la formation et l’emploi » et un Guide pratique : « Guide pratique de création et d’animation d’un réseau de parrainage vers l’emploi au sein des entreprises ».
Ce dossier est consultable sur le site Internet de la CGET
Vous pouvez toutefois télécharger:
- Le Guide de bonnes pratiques: « Dynamiques de coopération entre le service public de l’emploi et les acteurs de la politique de la ville »
- L`article: « Épide et E2C : accompagner les jeunes décrocheurs des quartiers prioritaires vers la formation et l’emploi »
- Le document: « Guide pratique de création et d’animation d’un réseau de parrainage vers l’emploi au sein des entreprises »

L`AGEFIPH publie le tableau de bord régional emploi / chômage des personnes handicapées de la région PACA, bilan au premier trimestre 2016
  

L`AGEFIPH publie le tableau de bord régional emploi / chômage des personnes handicapées de la région PACA, bilan au premier trimestre 2016.
A fin mars 2016, le nombre de demandeurs d`emploi bénéficiaires de l`obligation d`emploi (DEBOE) s`élève à 39 424 dans la région, soit une progression de 9,2% en un an (évolution variant de +0,7% dans les Alpes-Maritimes à +17,0% dans les Bouches-du-Rhône). Les personnes handicapées, qui représentent désormais 8,3% de l`ensemble des demandeurs d`emploi, présentent des difficultés d`insertion (âge élevé, plus faible niveau de formation...) qui se matérialisent par une forte ancienneté d`inscription au chômage : 715 jours en moyenne dans la région (+27 jours en un an) variant de 657 jours dans les Hautes-Alpes à 777 jours dans les Alpes-de-Haute-Provence. Au 1er trimestre 2016, les Cap emploi ont contribué à 1 022 insertions de travailleurs handicapés dans la région (contrats de trois mois et plus + créations d`activité), soit une hausse de 17% en un an. La forte mobilisation des contrats aidés enregistrée depuis plusieurs années s`est poursuivie et même accentuée. Par ailleurs, la croissance des maintiens dans l`emploi s`est poursuivie (+22% en un an et +112% en deux ans), les Sameth ayant réalisé 443 maintiens au 1er trimestre 2016 dont près de la moitié concernent des femmes.
Pour plus d`information sur ce sujet, vous pouvez consultez le tableau de bord régional complet en suivant ce lien

Parution d`un rapport sur les risques de discrimination dans les recrutements dans la fonction publique
  

Yannick L’Horty, professeur à l’université Paris-Est, Marne-La-Vallée, a remis son rapport à Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, le 12 juillet 2016. Cette étude, demandée par le Premier ministre, vise à évaluer les risques de discrimination dans les recrutements dans la fonction publique.

"La mission d`évaluation porte sur le risque de discrimination pour les différentes voies de recrutement (concours, recrutement sans concours, voie contractuelle) dans les trois versants de la fonction publique (fonction publique d`Etat, fonction publique hospitalière et fonction publique territoriale). Les discriminations sont proscrites par le code pénal qui prévoit depuis juillet 2016 vingt-et-un critères, dont l`âge, le sexe, l`origine, l`appartenance réelle ou supposée à une race ou le lieu de résidence... La mission a examiné les différents modes de recrutements et organisé une campagne de testing. L`exploitation des données des concours dans la fonction publique d`État indique des inégalités fortes pour les candidats. La campagne de testing montre des situations de discriminations dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière Cette campagne menée pour la première fois dans la fonction publique concerne cinq professions : policier national, infirmier en soins généraux, responsable administratif, technicien de maintenance et aide-soignante. Elle a mis en évidence que les discriminations à l`embauche sont selon les professions tantôt plus fortes dans le public que dans le privé, tantôt moins fortes."
Source: ladocumentationfrançaise.fr.
Vous pouvez consulter et télécharger ce rapport sur le site de la documentation française

L`accès au monde du travail des personnes en situation de handicap; Enquête Ipsos, Fonds handicap et société, juin 2016
  

Ipsos et le Fonds Handicap & Société se sont intéressés à la situation des personnes handicapées en entreprise : l`accompagnement, l`accès à l`emploi, la perception des autres employés.
Ils ont donc réalisés une enquête auprès de 401 salariés du secteur privé, 163 fonctionnaires ou agents du secteur public (Etat, collectivités locales, hôpitaux….), 78 personnes en recherche d’emploi et un sur-échantillon de 300 personnes en situation de handicap (actives ou en recherche d’emploi) avec équi-répartition des types de handicap (moteur, visuel, auditif, psychique, maladie invalidante.
Cette enquête met en évidence 5 constats :
- Une situation persistante de discrimination malgré l’évolution des mentalités.
- Un accompagnement déficient des demandeurs d’emploi handicapés.
- L’accessibilité à l’emploi jugée bien inégale selon le type de handicap.
- Des freins pour collaborer avec des personnes en situation de handicap qui relèvent davantage de préjugés.
- Quelles solutions pour faciliter l’embauche et l’intégration dans le monde du travail ?
Retrouvez les grands enseignements de cette enquête, en suivant ce lien.

#LesCompetencesDabord, une campagne de communication et de sensibilisation pour lutter contre les discriminations à l’embauche!
  

Depuis le 19 avril, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social lance une campagne de communication et de sensibilisation auprès des recruteurs et du grand public pour lutter contre les discriminations à l’embauche.
Une vidéo de sensibilisation a été réalisé et mise en ligne sur le compte Daylimotion du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.
Cette campagne doit conduire les employeurs à prendre conscience de leur responsabilité dans les phénomènes massifs de discrimination à l’embauche constatés, et à agir pour dépasser leurs stéréotypes à l’embauche en regardant #LesCompetencesDabord.

Naissance du "Collectif Femmes Engagées" avec pour ambition de sensibiliser les femmes chefs d`entreprises à l`engagement et à la prise de mandat.
  

Le Collectif Femmes engagées vient de voir le jour avec pour ambition de sensibiliser les femmes chefs d`entreprises à l`engagement et à la prise de mandat.
Un collectif regroupant six des quinze réseaux féminins liés à l`entreprenariat (Altafemina, Entrepreneurielles, Fares, Femmes cheffes d`entreprises (FCE), Provence Pionnières, PWN) que compte que le département des Bouches-du-Rhône, a récemment vu le jour.
Baptisé Collectif Femmes Engagées, il a été créée à l`initiative de femmes élues aux chambres de commerce de Marseille et d`Arles avec pour ambition de sensibiliser les femmes dirigeantes sur les prochaines élections aux CCI.
En effet, Delphine Defrance, élue à la CCIM-P, vice-présidente en charge du Développement Durable, qui préside le tout nouveau Collectif déclarée« Actuellement, à la chambre de commerce Marseille-Provence, sur soixante mandats, il n`y a que sept élues. Pour les prochaines élections, avec l`instauration de la parité, il pourra y avoir 22 femmes élues à la Chambre ».
Un 2ème atelier pédagogique aura lieu le 15 juin 2016 à Aix, 11 cours Gambetta, pour susciter d`autres candidatures feminines. Date limite de dépôt des candidatures le 24 juin auprès des syndicats patronaux CG PME et UPE13.
Pour plus d`information et lire l`interview de Delphine Defrance, rendez-vous sur le site Internet du Journal des entreprises

Parution d`un article du Céreq sur la qualité de l`emploi des jeunes en Europe
  

Dans le numéro 62 des Brèves du Céreq, est paru un article sur la qualité de l`emploi des jeunes en Europe.

La Direccte Provence-Alpes-Côte d`Azur publie une étude qualitative des accords sur l`égalité hommes-femmes
  

La Direccte Provence-Alpes-Côte d`Azur publie une étude qualitative des accords sur l`égalité hommes-femmes dans la région. Le document revient sur l`application de la loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 et analyse 59 accords et 7 plans d`action conclus par les entreprises de 50 salariés et plus, dans le cadre de ces obligations légales.
Cette étude est disponible sur le site internet de la Direccte Provence-Alpes-Côte d`Azur.

Partenariat entre l`Arpe, l`IRFEDD, l`ORM et le CARIF : pour une meilleure connaissance de l`état de l`emploi et de la place des femmes dans les métiers de l`économie verte en Provence-Alpes-Côte d`Azur
  

Les résultats du projet "Anticiper les opportunités d`emploi pour les femmes au sein de l`économie verte et verdissante" conduit par l`Agence Régionale Pour l`Environnement et l`Ecodéveloppement (ARPE PACA) pendant 2 ans et coréalisé avec l`Institut Régional de Formation à l`Environnement et Développement Durable (IRFEDD) et l`Observatoire régional des Métiers (ORM) ont été présentés le 17 septembre dernier.
Le livret pratique "Emplois verts, opportunités pour les femmes ?" édité dans le cadre de ce projet a été remis à cette occasion.

Parmi les activités liées à l`économie verte en PACA, quatre sont porteuses d`enjeux emblématiques au regard de la place des femmes : l`entretien, la création des espaces verts, du traitement des déchets, de l`assainissement de l`eau et de la maintenance. Elles sont présentées en focus thématiques au fil des pages.

Retrouvez ce livret sur le site de l`ARPE, de l`IRFEDD ou de l`ORM