Zoom sur ...

Portail VAE

 
Un décret charge les régions de mieux faire connaître les centres de conseil sur la VAE
  

Un décret publié au Journal officiel le 7 décembre charge officiellement les régions de la publication des coordonnées des centres de conseils sur la VAE (validation des acquis de l’expérience) de leur territoire, via le portail www.vae.gouv.fr, afin de mieux les faire connaître. Au titre de leurs compétences en matière d’orientation confiées par la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, les régions ont en effet la responsabilité de mettre en place un réseau de ces structures de proximité. Ces centres de conseils sont généralement portés par Pôle emploi, les missions locales ou le Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles (CNDIFF), etc.

Un arrêté fixe le cahier des charges de l`expérimentation de la VAE par blocs de compétences
  

Un arrêté du 21 novembre 2019 paru au Journal officiel permet la mise en oeuvre du cahier des charges autorisant la validation des acquis de l`expérience (VAE) via des blocs de compétences à titre expérimental jusqu`en décembre 2021.

Consultez l`arrêté fixant le cahier des charges sur le site de Legifrance.

Nouveaux aménagements des modalités de la VAE
  

Un décret du 31 octobre 2019 aménage les dispositions sur la VAE de la loi du 5 septembre 2018.
Il précise la nature et la durée des activités prises en compte, les obligations des organismes certificateurs et accompagnateurs, la composition des jurys de validation et leurs prérogatives.
Il détermine les frais éligibles à la VAE. Les formations obligatoires ou complémentaires recommandées au candidat lors de la recevabilité peuvent être financées sur les fonds de la formation professionnelle. La rémunération est maintenue lorsque les actions de VAE se déroulent pendant le temps de travail dans le cadre du plan de développement des compétences, du CPF, d’un congé VAE, d’une reconversion ou promotion par alternance – ProA).
L’Etat ou la Région peuvent financer ou co-financer avec les branches des projets collectifs de VAE.

Consultez le décret n°2019-1119 du 31 octobre 2019
Liaisons sociales Quotidien, n°17934, 7.11.19
AEF, dépêche n°615954, 7.11.19

Une nouvelle circulaire du Ministère de l`Education nationale sur la Validation des Acquis de l`Expérience (VAE)
  

Le Ministère de l`Education nationale vient de faire paraître dans son Bulletin Officiel n°6 en date du 7 février 2019, une circulaire (n°2019-010 du 31 janvier 2019) relative à la validation des acquis de l`expérience (VAE).
Cette circulaire rappelle les principaux généraux de la VAE et définit son organisation et le rôle du coordonnateur académique. La procédure de validation des acquis est détaillée en annexe.
Elle abroge et remplace la circulaire du 1er août 2003.

Consulter la circulaire sur le site du Ministère de l`Education nationale.

L`organisation de la VAE pour certains diplômes du secteur sanitaire et social est modifiée
  

Un arrêté paru le 20 décembre 2017 au Journal officiel modifie l`organisation de la Validation des Acquis et de l`Expérience (VAE) pour quatre diplômes relevant du secteur sanitaire et social.
Ainsi, le diplôme professionnel d`aide-soignant, le diplôme professionnel d`auxiliaire de puériculture, le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, le diplôme d`Etat d`ergothérapeute, le diplôme d`Etat d`infirmier de bloc opératoire voient-ils les conditions d`accès à la VAE changer.
Désormais, une année d`exercice suffit pour candidater à une VAE (1607 heures en équivalent temps plein, de façon continue ou non, et sans condition de période d’exercice).
Il est fait mention pour chacun d`entre-eux de nouvelles dispositions :
« Le jury a pour rôle de vérifier si les acquis dont fait état le candidat correspondent aux aptitudes, compétences et connaissances exigées pour la délivrance du diplôme visé. Il accorde une vigilance particulière aux principes de qualité et de sécurité des soins tout au long de l`étude du dossier du candidat. Il apprécie notamment si l`expérience acquise par le candidat, de par sa diversité et sa fréquence de ses activités, est suffisante pour garantir ces principes.
Il tient compte également de l`évolution des pratiques professionnelles liées au diplôme visé et émet, le cas échéant, des recommandations en matière de formations complémentaires. »

L`arrêté est disponible sur le site de Legifrance

La Commission européenne lance la première version de la classification européenne des compétences Esco
  

La Commission européenne a lancé le 27 juillet 2017 la première version de la classification européenne multilingue des aptitudes, compétences, certifications et professions (Esco). S’inscrivant dans le cadre de la stratégie Europe 2020 et de l’Agenda européen des compétences, le référentiel vise à favoriser la mobilité sur le marché européen.
Le référentiel Esco couvre aujourd’hui 2 942 professions et 13 485 compétences; il doit intégrer progressivement les informations des certifications des États membres. Un acte d’exécution est prévu en 2018 ; les pays membres auront alors trois ans pour établir la correspondance avec leur propre système.
En France, l’approche par compétences concerne aujourd’hui notamment les fiches RNCP et Pôle emploi.

ESCO - classification européenne des aptitudes/compétences, certifications et professions

Décret du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la Validation des Acquis de l`Expérience
  

Les modalités de prise en compte de la Validation des Acquis de l`Expérience vont changer à partir du 1er octobre 2017.
Ces changements sont explicités dans le décret n° 2017-1135, paru au Journal Officiel du 6 juillet 2017 :
Le décret détermine les règles de calcul de la durée d`exercice des activités en milieu professionnel nécessaires pour l`examen de la demande de validation des acquis de l`expérience (VAE), précise la procédure de recevabilité de la demande de VAE.
Il détermine les conditions dans lesquelles des informations et des conseils relatifs à la validation des acquis de l`expérience sont mis en ligne et rendus accessibles au public. Enfin, il identifie les sources de financements, le type de dépenses et les dispositifs de formation professionnelle continue permettant la prise en charge des dépenses afférentes aux demandes de VAE.

Ce décret est disponible sur le site Legifrance et un résumé est accessible sur le site Service public.

Depuis le 1er juin 2016, le Dossier Professionnel (DP) remplace le Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP)
  

Depuis le 1er juin 2016, le Dossier de synthèse de pratique professionnelle (DSPP) est remplacé par le Dossier Professionnel (DP).
Les informations sur ce nouveau dossier professionnel (DP) pour les titres professionnels (TP) du Ministère chargé de l’emploi sont disponibles en ligne.
Vous pouvez vous renseigner en consultant:
- le Dossier Professionnel : mode d`emploi candidat
- le Dossier Professionnel: mode d`emploi Formateur
- le dossier d`aide à la rédaction pour le candidat issu de la formation
- le guide de l`accompagnateur VAE

Parution d`un guide "Repères pour le référent de parcours VAE: l`assistance renforcée au parcours de VAE"
  

Le PRAO a publié un document « Repères pour le référent de parcours VAE » : l’assistance renforcée au parcours de VAE. Construits à partir des pratiques et des réflexions des principaux acteurs de la VAE en Rhône-Alpes, ces repères étayent toute mission de référent de parcours VAE assortie d’appuis individualisés au candidat.
Ce guide est donc destiné en priorité aux référents de parcours VAE en charge de déployer l’assistance renforcée, proposé en complément du conseil et de l’accompagnement à la VAE déjà prévus par la Loi, il s’agit de définir le périmètre et les conditions d’articulation de ce nouveau service avec les services existants pour qu’il se déploie au bénéfice de tous : le candidat mais aussi les acteurs concernés.
Pour télécharger ce guide, Cliquez ici.

L`essentiel n°7 : Les abandons en Validation des Acquis de l`expérience - Etude réalisée à partir d`une initiative de l`Union Régionale CAPEB PACA Corse
  

Réalisé à partir d`une initiative de la CAPEB Provence-Alpes-Côte d`Azur, cet Essentiel aborde la problématique des abandons en VAE.
Issue d`un constat (sur 37 000 candidats ayant reçu une notification de recevabilité, le nombre de candidatures présentées à une cession de validation s’élève à 12 055), cette étude, s`appuyant sur des cas concrets, tente de comprendre les causes de désengagement des candidats en parcours VAE, afin d’être en mesure de proposer un cadre d’amélioration des pratiques qui permettront à terme d’augmenter le taux de réussite des parcours VAE.
Ce numéro est disponible en ligne sur le site du CARIF Espace Compétences.