Zoom sur ...

Portail VAE

 
Les réseaux d`information sur l`orientation, la formation professionnelle et l`emploi
  

Le Centre Inffo vient de remettre à jour sa plaquette “Les réseaux d’information sur l’orientation, la formation professionnelle et l’emploi”.
Elle permet d`identifier les réseaux spécialisés dans l’information sur l’orientation, la formation professionnelle et l’emploi aux niveaux européen, national et régional et signale de façon très synthétique qui est décideur, producteur d’informations, relais d’information et qui accueille les professionnels et/ou le grand public.
Elle est téléchargeable gratuitement sur www.regions-et-formation.fr

La Commission européenne lance la première version de la classification européenne des compétences Esco
  

La Commission européenne a lancé le 27 juillet 2017 la première version de la classification européenne multilingue des aptitudes, compétences, certifications et professions (Esco). S’inscrivant dans le cadre de la stratégie Europe 2020 et de l’Agenda européen des compétences, le référentiel vise à favoriser la mobilité sur le marché européen.
Le référentiel Esco couvre aujourd’hui 2 942 professions et 13 485 compétences; il doit intégrer progressivement les informations des certifications des États membres. Un acte d’exécution est prévu en 2018 ; les pays membres auront alors trois ans pour établir la correspondance avec leur propre système.
En France, l’approche par compétences concerne aujourd’hui notamment les fiches RNCP et Pôle emploi.

ESCO - classification européenne des aptitudes/compétences, certifications et professions

Décret du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la Validation des Acquis de l`Expérience
  

Les modalités de prise en compte de la Validation des Acquis de l`Expérience vont changer à partir du 1er octobre 2017.
Ces changements sont explicités dans le décret n° 2017-1135, paru au Journal Officiel du 6 juillet 2017 :
Le décret détermine les règles de calcul de la durée d`exercice des activités en milieu professionnel nécessaires pour l`examen de la demande de validation des acquis de l`expérience (VAE), précise la procédure de recevabilité de la demande de VAE.
Il détermine les conditions dans lesquelles des informations et des conseils relatifs à la validation des acquis de l`expérience sont mis en ligne et rendus accessibles au public. Enfin, il identifie les sources de financements, le type de dépenses et les dispositifs de formation professionnelle continue permettant la prise en charge des dépenses afférentes aux demandes de VAE.

Ce décret est disponible sur le site Legifrance et un résumé est accessible sur le site Service public.

La VAE recule dans les ministères certificateurs pour la quatrième année consécutive en 2015 (Dares)
  

Le numéro 38 de juin 2017 de la revue " Dares Résultats", indique qu`entre 2011 et 2015, le nombre de candidats présentés dans le cadre de la VAE à un titre professionnel d`un ministère certificateur est passé de 51 739 à 41 415. La baisse est continue et particulièrement importante au ministère de la Santé et des Affaires sociales, en passant de 17 147 à 12 141 .
(A noter : les résultats portent sur l`activité de VAE en 2015 dans les ministères certificateurs).
Pour consulter l`étude suivez le lien
Source : DARES

Enquête sur les besoins de professionnalisation des acteurs de l`emploi, de la formation et de l`orientation en région PACA
  

Dans le cadre de l`élaboration de son dispositif de professionnalisation 2018, le Carif Espace Compétences souhaite recueillir vos besoins afin d`améliorer son offre de service.

Nous vous proposons donc de remplir le questionnaire en ligne ci-dessous :
- Enquête sur les besoins de professionnalisation des acteurs de l`emploi, de la formation et de l`orientation en région PACA

Le questionnaire est à renseigner avant le 31 juillet 2017

Nous vous remercions par avance de votre participation.

L`équipe du Carif Espace Compétences

La VAE, évolution des textes.
  

I. Les diplômes ou les titres à finalité professionnelle sont obtenus par les voies scolaire et universitaire, par l`apprentissage, par la formation professionnelle continue ou, en tout ou en partie, par la validation des acquis de l`expérience.
II. Toute personne justifiant d`une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat, ou inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l`article L. 221-2 du code du sport ou ayant exercé des responsabilités syndicales, un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu de la certification visée peut demander la validation des acquis de son expérience prévue à l`article L. 6411-1 du code du travail.
La durée minimale d`activité requise pour que la demande de validation soit recevable est d`un an, que l`activité ait été exercée de façon continue ou non. Pour apprécier cette durée, l`autorité ou l`organisme qui se prononce sur la recevabilité de la demande mentionnée à l`article L. 6412-2 du même code peut prendre en compte des activités mentionnées au premier alinéa du présent II, de nature différente, exercées sur une même période, ainsi que les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel.
Lorsqu`une demande de validation des acquis de l`expérience émane d`un membre bénévole d`une association, le conseil d`administration de l`association ou, à défaut, l`assemblée générale peut émettre un avis pour éclairer le jury sur l`engagement du membre bénévole.
La validation des acquis produit les mêmes effets que les autres modes de contrôle des connaissances et aptitudes.
La validation est effectuée par un jury dont la composition garantit une présence significative de représentants qualifiés des professions concernées.
Le jury peut attribuer la totalité du diplôme ou du titre. A défaut, il se prononce sur l`étendue de la validation et, en cas de validation partielle, sur la nature des connaissances et aptitudes devant faire l`objet d`un contrôle complémentaire. Les parties de certification obtenues sont acquises définitivement. Ces parties de certifications permettent des dispenses d`épreuve si le règlement fixé par l`autorité administrative, l`établissement ou l`organisme qui délivre la certification prévoit des équivalences totales ou partielles.
Le jury se prononce au vu d`un dossier constitué par le candidat, à l`issue d`un entretien à son initiative ou à l`initiative du candidat et, le cas échéant, d`une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée, lorsque cette procédure est prévue par l`autorité qui délivre la certification.
Un décret en Conseil d`Etat détermine les conditions d`application des dispositions du présent II, notamment les règles selon lesquelles le jury est constitué. Cette composition concourt à une représentation équilibrée entre les femmes et les hommes. Il détermine également les conditions dans lesquelles il peut être dérogé au I, pour des raisons tenant à la nature des diplômes ou titres en cause ou aux conditions d`exercice des professions auxquelles ils permettent d`accéder. Le jury fixe les contrôles complémentaires prévus au sixième alinéa du présent II.
III. Le jury d`un diplôme ou d`un titre à finalité professionnelle délivré au nom de l`Etat ou par des établissements publics ayant une mission de formation peut dispenser un candidat désirant acquérir des titres ou diplômes requis pour le préparer. Cette dispense doit se fonder sur les compétences professionnelles acquises par le candidat.

Article L6423-1
Toute personne dont la candidature a été déclarée recevable en application de l`article L. 6412-2 peut bénéficier d`un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury en vue de la validation des acquis de son expérience.
La région organise cet accompagnement pour les jeunes et les adultes à la recherche d`un emploi selon les modalités définies au 4° de l`article L. 6121-1 .
Un décret en Conseil d`Etat détermine les modalités de cet accompagnement.
Un accompagnement renforcé pour certains publics peut être prévu et financé par un accord de branche.

Article L6422-3
La durée du congé pour validation des acquis de l`expérience ne peut excéder vingt-quatre heures de temps de travail, consécutives ou non, par validation.
La durée de ce congé peut être augmentée par convention ou accord collectif de travail pour les salariés n`ayant pas atteint un niveau IV de qualification, au sens du répertoire national des certifications professionnelles, ou dont l`emploi est menacé par les évolutions économiques ou technologiques.

Article L6422-2
Une personne qui a été titulaire de contrats à durée déterminée a droit au congé pour validation des acquis de l`expérience.
Les conditions de rémunération sont celles prévues à l`article L. 6422-8.

Article L6313-12
Les dépenses afférentes à la participation d`un salarié à un jury d`examen ou de validation des acquis de l`expérience mentionné au dernier alinéa de l`article L. 6313-1 couvrent, selon des modalités fixées par accord de branche ou par accord collectif conclu entre les organisations syndicales de salariés et d`employeurs signataires de l`accord constitutif d`un organisme collecteur paritaire agréé interprofessionnel :
1° Les frais de transport, d`hébergement et de restauration ;
2° La rémunération du salarié ;
3° Les cotisations sociales obligatoires ou conventionnelles qui s`y rattachent ;
4° Le cas échéant, la taxe sur les salaires qui s`y rattache.
Pour les travailleurs indépendants, les membres des professions libérales et des professions non salariées, une indemnité forfaitaire ainsi que le remboursement des frais de transport, d`hébergement et de restauration pour la participation à un jury d`examen ou de validation des acquis de l`expérience mentionné au dernier alinéa de l`article L. 6313-1 peuvent être pris en charge par les fonds d`assurance formation de non-salariés mentionnés à l`article L. 6332-9 .
Pour les retraités, le remboursement des frais de transport, d`hébergement et de restauration pour la participation à un jury d`examen ou de validation des acquis de l`expérience mentionné au dernier alinéa de l`article L. 6313-1 peut être pris en charge par les organismes collecteurs paritaires agréés mentionnés à l`article L. 6332-14, selon les modalités fixées par accord de branche.

Le Ministère en charge de l`Agriculture publie les données sur les candidats à la VAE en 2015.
  

Le Ministère en charge de l`Agriculture publie un récapitulatif des données sur la VAE pour la période du 01/01/2015 au 31/12/2015.
4 tableaux y sont présentés:
- Un récapitulatif des données sur la VAE pour la période citée,
- Le profil des candidats,
- Une liste des titres ou diplômes présentés,
- Un récapitulatif des données régionalisées.
Ce document est consultable en suivant ce lien

La réforme de la formation en cours peut-elle donner une nouvelle dynamique à la VAE collective?
  

Entreprise & Carrières propose un dossier sur la validation des acquis de l’expérience (VAE) collective qui s’avère intéressante tant pour l’entreprise qui la pilote comme pour les salariés qui s’en emparent.
À travers plusieurs exemples, le dossier montre les avantages du dispositif en matière de gestion des compétences, de reconnaissance - mobilité interne, salaire - et de fidélisation pour les entreprises, d’expression, d’aptitude à la formalisation, et à la compréhension de leur parcours et à la prise de conscience de leurs compétences pour les salariés.
De plus, la réforme de la formation professionnelle a ouvert la voie aux publics les plus éloignés de la certification, en permettant d’intégrer les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel au calcul des 3 ans d’expérience minimum exigés.
Le dossier se complète des recommandations du Copanef pour le développement de la VAE, parmi lesquelles la promotion d’un accompagnement renforcé pour les publics fragiles, et de l’avis d’un chercheur du Cnam partisan de la création d’une progression entre les certifications.
Source documentaire: Entreprise & Carrières n°1296 du 5 juillet 2016 : à consulter au service de documentation uniquement

Depuis le 1er juin 2016, le Dossier Professionnel (DP) remplace le Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP)
  

Depuis le 1er juin 2016, le Dossier de synthèse de pratique professionnelle (DSPP) est remplacé par le Dossier Professionnel (DP).
Les informations sur ce nouveau dossier professionnel (DP) pour les titres professionnels (TP) du Ministère chargé de l’emploi sont disponibles en ligne.
Vous pouvez vous renseigner en consultant:
- le Dossier Professionnel : mode d`emploi candidat
- le Dossier Professionnel: mode d`emploi Formateur
- le dossier d`aide à la rédaction pour le candidat issu de la formation
- le guide de l`accompagnateur VAE

Parution d`un guide "Repères pour le référent de parcours VAE: l`assistance renforcée au parcours de VAE"
  

Le PRAO a publié un document « Repères pour le référent de parcours VAE » : l’assistance renforcée au parcours de VAE. Construits à partir des pratiques et des réflexions des principaux acteurs de la VAE en Rhône-Alpes, ces repères étayent toute mission de référent de parcours VAE assortie d’appuis individualisés au candidat.
Ce guide est donc destiné en priorité aux référents de parcours VAE en charge de déployer l’assistance renforcée, proposé en complément du conseil et de l’accompagnement à la VAE déjà prévus par la Loi, il s’agit de définir le périmètre et les conditions d’articulation de ce nouveau service avec les services existants pour qu’il se déploie au bénéfice de tous : le candidat mais aussi les acteurs concernés.
Pour télécharger ce guide, Cliquez ici.

Le Guide « Etre recruté dans la Fonction publique » est en ligne
  

Le guide « Etre recruté dans la Fonction Publique, réalisé par la DGAFP (Direction Générale de l’administration et de la fonction publique) réuni au travers de fiches pratiques toutes les informations sur les 3 Fonctions Publiques (de l’Etat, Territoriale, Hospitalière).
Au sommaire :
- La fonction publique en France
- Les conditions d’accès aux concours
- Etre recruté par concours
- Le 3ème concours
- Etre recruté sans concours dans la fonction publique de l’Etat
- La Reconnaissance des acquis et de l’expérience (RAEP)
- La promotion de l’égalité, le recrutement des travailleurs handicapés
- Le répertoire des adresses utiles
- Les préparations aux concours
- Une rubrique questions/réponses
Pour le consulter :cliquer ici

Parution d`un "Questions - réponses" sur le décret n°2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue
  

La DGEFP vient de faire paraître sur le site Internet du Ministère du Travail, de l`Emploi, de la Formation preofessionnelle et du Dialogue social, un questions-réponses consacré au décret n°2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue.
Composé de 13 questions, ce document permet de faire le point sur les grands points du décret.

Ce "Questions-réponses" est téléchargeable directement sur le site du Ministère ou par le biais de la page consacrée aux différents questions-réponses dédiées à la réforme de la formation professionnele déjà parus.

Rapport "Travail Emploi numérique : les nouvelles trajectoires"
  

Myriam El Khomri, la Ministre du Travail, de l`Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social vient de recevoir le rapport du Conseil national du numérique sur le travail et l`emploi numérique, intitulé « Les nouvelles trajectoires ».

Le rapport formule ses propositions sur trois problématiques principales :
- quels nouveaux métiers, quelles nouvelles compétences et comment conduire la transformation numérique des entreprises ?
- quelles sont les pratiques numériques des services publics de l’emploi dans le monde ?
- comment l’automatisation et la numérisation des activités agissent-elles sur le travail et ses conditions ?

Il propose dans une première partie une "cartographie des controverses" pour appréhender ces questions puis formule 20 propositions réparties en 6 axes (les trajectoires professionnelles hybrides, les nouvelles relations de travail, un scénario industriel alternatif pour l`Europe, formation et apprentissage, négociation collective et dialogue social, modèle de redistribution et inégalités).

Consultez le discours de Myriam El Khomri lors de la remise du rapport
Consultez le rapport "Travail Emploi numérique : les nouvelles trajectoires" disponible sur le site du Ministère du Travail, de l`Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Mission d`évaluation de la politique de certification professionnelle
  

Le dispositif français d’élaboration et de reconnaissance des certifications professionnelles se structure autour des commissions professionnelles consultatives (CPC) qui émettent des avis et formulent des propositions sur la définition, la création ou la suppression des titres et diplômes professionnels, et la commission nationale de certification professionnelle (CNPC) qui instruit et enregistre les demandes de certifications publiques et privées. En raison du contexte de forte hétérogénéité des certifications et de complexité du paysage des CPC, le dispositif actuel peut souffrir d’un manque de lisibilité et de cohérence.

C’est pourquoi, le gouvernement a missionné, fin juillet 2015, l’Igas et l’IGAENR pour évaluer la politique de certification professionnelle. Cette évaluation vise à doter la politique d’un système permettant de mieux réguler l’offre publique et privée, de rationaliser et améliorer la qualité du processus d’élaboration et de reconnaissance des certifications, dans l`objectif de simplification de l`accès à la certification.

Selon la lettre de mission, cette évaluation pourrait être à l`origine d`une révision en profondeur du système et du contenu de la politique de certification en France. Les dispositions réglementaires devraient idéalement être prises pour une mise en œuvre effective en fonction des dates de renouvellement des CPC et/ou du 1er janvier 2016 pour la CNCP.

Consultez la lettre de mission

Passerelles entre certains titres et diplômes de l’artisanat et du Cnam : la convention-cadre
  

L`Assemblée permanente des chambres de métiers et de l`artisanat (Apcma) et le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) ont récemment signé une convention-cadre créant des correspondances entre certains de leurs titres et diplômes. Il s`agit, précise l`Apcma, d`un dispositif de « passerelles » et non d’un dispositif d`équivalences. Autrement dit, l`objectif est d`instaurer une articulation entre certifications de niveaux différents qui donne la possibilité de passer d`un niveau à l`autre.

Centre Inffo, le Quotidien de la formation, n°2394, 9.6.15.Voir la convention-cadre

Publication d’une note de la DEPP sur la VAE dans l’enseignement supérieur
  

Les validations totales d’un diplôme du supérieur ont quadruplé entre 2002 et 2013, avec environ 4000 validations totales ou partielles obtenues dans l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur en 2013.

Consulter la note

Le périmètre et le contenu des actions de préparation à la VAE sont redéfinis par un décret publié au Journal Officiel
  

Les conditions d`ouverture du droit au congé pour VAE (validation des acquis de l`expérience) applicables aux personnes titulaires d`un CDD sont assouplies par le décret n° 2014-1354 du 12 novembre 2014 portant diverses mesures relatives à la VAE et publié au Journal officiel du vendredi 14 novembre.
Le congé est dorénavant ouvert dès que la personne justifie de 24 mois d`activité salariée ou d`apprentissage, consécutifs ou non, au cours des cinq dernières années.
En application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, ce décret précise également le périmètre et le contenu des actions de préparation à la VAE et confie au Cnefop et aux Crefop le suivi statistique du parcours des candidats à la VAE.
Le détail des informations en cliquant sur le site www.legifrance.gouv.fr

L`essentiel n°7 : Les abandons en Validation des Acquis de l`expérience - Etude réalisée à partir d`une initiative de l`Union Régionale CAPEB PACA Corse
  

Réalisé à partir d`une initiative de la CAPEB Provence-Alpes-Côte d`Azur, cet Essentiel aborde la problématique des abandons en VAE.
Issue d`un constat (sur 37 000 candidats ayant reçu une notification de recevabilité, le nombre de candidatures présentées à une cession de validation s’élève à 12 055), cette étude, s`appuyant sur des cas concrets, tente de comprendre les causes de désengagement des candidats en parcours VAE, afin d’être en mesure de proposer un cadre d’amélioration des pratiques qui permettront à terme d’augmenter le taux de réussite des parcours VAE.
Ce numéro est disponible en ligne sur le site du CARIF Espace Compétences.